was successfully added to your cart.

Tu as sûrement entendu la fameuse phrase de René Descartes : Je pense, donc je suis.

C’est un grand philosophe qui s’est justement penché sur la question du doute. Son approche en a été telle qu’il a tout remis en question ! Il mit volontairement en doute toutes ses opinions, toutes ses croyances et même, toutes ses connaissances. Sans monde et sans objets, que reste-t-il ? Il ne reste que lui, le sujet, le sujet qui doute ! Il en vint à la conclusion que pour douter, il faut penser. Si je doute, je pense, et si je pense, je suis.

En cheminant vers la réalisation de tes rêves, le doute sera un incontournable. Pendant longtemps, je lui ai accordé une grande importance. Je sais maintenant que si on s’y attarde trop longtemps, il bascule dans la catégorie des émotions cruelles. Il torture et tourmente, il glace le sang et immobilise.

Le doute peut être un ennemi « redoutable ». Lol… quel jeu de mots !

S’il est semé dans les pensées, il peut se tailler un chemin jusqu’à la conviction profonde et se transformer en fixation. C’est pourquoi le doute est nommé le destructeur par excellence de nos rêves.

Détrônant même nos échecs réels.

Maintenant, j’ai appris à l’apprivoiser. J’ai changé mon attitude face au doute. Il ne peut être éliminé, car il est intimement lié à l’action de choisir. Lorsqu’on doute, c’est parce qu’on a un choix à faire.

Le doute est sain. Il joue le rôle de protecteur dans nos décisions.

La petite décision que tu prends aujourd’hui a un impact sur tous tes lendemains !

Le doute, c’est un chemin vers la vérité. Ta vérité, celle que tu es venu déballer ici.

Ce cadeau de la vie, que tu te dois de partager. Trop de gens viennent et repartent sans laisser de traces… je sais que tu ne feras pas partie de ces gens.

Comme le disait si bien Friedrich Wilhelm Nietzsche : “Ce n’est pas le doute qui rend fou, c’est la certitude” !

 

J’ai compris que le bonheur, ce n’est pas de vivre une vie sans faire d’erreurs. Le bonheur, c’est d’accepter les efforts, les combats de tous les jours, avec nos doutes, et de continuer d’avancer quand même vers notre réalisation !

Et toi, face au doute, tu fonces ou tu figes?

Leave a Reply